Equipe de foot maillot

Lors de la dernière rencontre à Durban face au pays hôte. Les Marocains tiennent leur qualification jusqu’à la 90e minute, où dans l’autre rencontre, le Cap-Vert réussit à inscrire le but de la victoire face à l’Angola, privant les Lions de l’Atlas des quarts de finale. La Libye de son côté réussit à se défaire du pays organisateur, l’Arabie saoudite et doit donc affronter en finale les Lions de l’Atlas. Le Maroc se retrouve donc en compagnie du Cap Vert, de la Libye et du Sao Tomé et Principe dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017. Le Maroc entame à merveille sa campagne qualificative, en disposant de la Libye 1-0 à domicile et du Sao Tomé 3-0 à l’extérieur. L’équipe prend la première place lors des phases de groupe devant la Libye. Outre l’attitude déplorable du public napolitain, l’équipe de France « black, blanc, beur » naît de fait ce soir-là. Avec une équipe nationale dont une moitié est née en France et l’autre soit aux Pays-Bas soit dans d’autres pays, ensemble portugal Renard se servira de Mbark Boussoufa pour traduire les consignes du français au néerlandais pour les Marocains néerlandophones. Le Maroc est ainsi éliminé et bat lors de son dernier match l’équipe du Niger sur le score d’un but à zéro.

Après l’élimination en coupe d’Afrique des nations, l’équipe est écartée des qualifications à la coupe du monde 1990 à l’issue d’une double défaite contre le Cameroun. En février 2016, Hervé Renard est officiellement nouveau sélectionneur du Maroc. Avec un grand nombre de joueurs soit forfaits soit blessés, Hervé Renard fait confiance aux jeunes talents formés au Maroc, notamment Youssef En-Nesyri et Hamza Mendyl pour faire face à la ‘grande’ équipe de Côte d’Ivoire. La saison 2002 du Championnat de Côte d’Ivoire de football était la 44e édition de la première division ivoirienne. Le président de la Confédération africaine de football décide de pénaliser le Maroc en l’excluant de la compétition qui a finalement été déplacée en Guinée équatoriale. Entretemps, les Lions de l’Atlas réussissent à se hisser difficilement à la phase des groupes des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en prenant le meilleur sur la Guinée équatoriale 2-1 en score cumulé.

C’est alors une grande déception pour les supporters marocains avant que les Lions de l’Atlas ne se reprennent et finissent par l’emporter sur un score final de 3-1. Le troisième match a lieu le 24 janvier face à la Côte d’Ivoire. Ils se qualifient sur une victoire de 2-0 face à la Côte d’Ivoire à Abidjan sur des buts de Nabil Dirar et Mehdi Benatia. Une erreur défensive de Mehdi Benatia met alors un terme à la CAN 2017 pour le Maroc qui est défait 0-1. Depuis 2004, les Marocains n’avaient plus jamais joué de quarts de finale d’une Coupe d’Afrique des nations. Le sélectionneur comptera sur les talents européens pour reconstruire totalement l’équipe du Maroc, avec des joueurs principaux gardés spécialement pour leur expérience, notamment Mehdi Benatia, Karim El Ahmadi ou encore Nordin Amrabat. Le Maroc affronte ensuite en amical l’équipe d’Uruguay en mars 2015. À cette occasion, le coach impressionne en alignant une toute nouvelle composition avec notamment le retour de Marouane Chamakh et de Houssine Kharja. Il a arrêté toutes ses machinations dans la saison 2, profitant de la victoire des Bleus au mondial et des réussites de la nouvelle équipe locale, les Diables Noirs.

L’entraîneur établira ses plans pour construire une nouvelle équipe nationale marocaine, composée en partie de joueurs évoluant dans le championnat marocain et de joueurs issus des championnats étrangers. Remplaçants au départ dans l’esprit de Didier Deschamps, ils profitent des blessures et méformes des titulaires habituels Djibril Sidibé et Benjamin Mendy pour s’imposer dans le onze de départ et ils réalisent des prestations remarquées. Ce match arbitré par Benjamin Griffiths se termine sur le score de 5-2 pour le Brésil. À la suite de la défaite face au Mozambique 2-0 en match aller comptant pour des éliminatoires de la CAN 2013, le sélectionneur belge Eric Gerets sera limogé pour laisser place à Rachid Taoussi. En janvier 2017, la CAN débute pour le Maroc par une défaite face à la République Démocratique du Congo. Lors de la phase finale de l’Euro 1984 organisé en France, le Portugal débute par un match nul et vierge face à l’Allemagne (RFA), finaliste de la dernière Coupe du monde, puis obtient un 2e point face à l’Espagne (1-1, but d’António Sousa). Afin de préparer la future compétition CAN 2015 qui se déroule à domicile, Badou Zaki décide avec la FRMF d’effectuer un stage de préparation au Portugal avec à la clé deux matchs amicaux face au Mozambique (victoire 4-0) et l’Angola (défaite 2-0) ainsi qu’une troisième rencontre à Moscou face à la Russie (défaite 2-0). Les Marocains enchaînent alors avec une série de rencontres amicales fin 2014 où l’équipe fait bonne figure avec 5 victoires et un nul face au Qatar.